Révélation de la sainte Vierge à Ste Mechtilde, moniale bénédictine au XIIIé siècle.

"Je Te promets de t'assister à l'heure de la mort ;
mais
 

toi, récite chaque jour trois Ave Maria"

Puissance

Par le premier, tu t'adresseras à Dieu le Père, qui, dans sa souveraine puissance, a exalté mon âme au point de me donner rang après lui seul, au ciel et sur la terre. 

Tu lui demanderas que je sois présente à I’heure de la mort pour te réconforter et chasser loin de toi toute puissance adverse.

Sagesse

Par le second, tu t'adresseras au Fils de Dieu qui, dans son insondable sagesse, m'a douée d'une telle plénitude de science et d'intelligence que je jouis de la très sainte Trinité, dans une connaissance supérieure à celle de tous les saints.

Tu lui demanderas aussi que, par cette clarté qui de moi fait un soleil assez radieux pour illuminer le ciel entier, je remplisse ton âme, à l'heure de ta mort, des lumières de la foi et de la science, et que tu sois abritée contre toute ignorance et toute erreur. 

Miséricorde

Par le troisième, tu t'adresseras au Saint-Esprit, qui m’a inondée de son amour, pour me donner une telle abondance de douceur et tendresse que Dieu seul en possède plus que moi. Tu lui demanderas que je sois présente à l'heure de ta mort, pour répandre en ton âme la suavité du divin amour. Ainsi tu pourras triompher des douleurs et de l'amertume de la mort, au point de les voir se changer en douceurs et allégresses

Les trois Ave Maria

avant Sainte Mechtilde ?

 La récitation de trois Ave Maria en l’honneur de la Très Sainte Vierge était déjà courante bien avant le XIVe siècle, elle remonterait même aux temps apostoliques...

Les Trois Ave Maria conseillés par les saints

Voici les principaux saints qui ont voulu faire connaître et faire pratiquer cette si belle dévotion