Neuvaine efficace des Trois Ave Maria

Une histoire aussi simple que puissante

Lorsqu’au début du siècle dernier le père Jean-Baptiste de Chémery se fit le propagateur des trois Ave Maria, une fidèle eut l’idée de réciter trois Ave, pendant neuf jours, à une intention précise. Exaucée, elle s’en vint le raconter au père.

Prudent, très prudent, le père fit pratiquer cette « neuvaine » par plusieurs de ses connaissance, mais qui ne se connaissaient pas entre elles.

Toutes furent exaucées ! 

Le père y vit donc une confirmation de la part de la Sainte Vierge.

 

C’est ainsi qu’il écrivit la neuvaine qui suit, dans l’esprit de la révélation de la Sainte Vierge à sainte Mechtilde : rendre honneur à chaque personne de la Trinité pour les privilèges offerts à la sainte Vierge.