Rechercher

Nouvelles au 12 octobre

Retour sur une dizaine de jours un peu silencieux.


Voilà l'arrivée à Nantes.

Certains se demandent comment nous faisons lorsqu'il pleut, alors voici la réponse en images :




A Nantes, nous avons laissé nos vélos quelques jours afin de faire un aller-retour express dans le Pas-de-Calais pour le mariage du frère de Benoît. Néanmoins, à Nantes nous avons eu l'occasion de parler des Trois Ave le dimanche après la messe, puis un soir à dîner, et encore chez nos hôtes à Bouguenais et pour finir auprès de personnes croisées sur la route. Nous n'avons pas perdu notre temps.

Petite déception : nous n'avons pas eu le temps de visiter le château d'Anne de Bretagne !


Mardi dernier : départ de Nantes


Cette semaine c'est sur un mode un peu différent que nous avons fonctionné.

Ce fut d'abord une grosse semaine de travail pour avancer la revue de novembre et la BD. Voici pour vous l'évolution du travail sur la couverture de la BD.



Nous sommes restés au même endroit et sommes allés parler des Trois Ave Maria à droite et à gauche :


D'abord chez monsieur Guy Gauthier, miraculé par la puissance de la Neuvaine efficace aux Trois Ave Maria à l'âge de 3 ans (cf Les Trois Ave de juillet-aout, page 18).

Cette statue qui se trouve dans son jardin est lié à un autre événement où la sainte vierge l'a protégée durant la guerre d'Algérie.

C'est une vieille représentation de Notre-Dame des Trois Ave Maria.


Puis nous avons eu la joie de témoigner à Machecoul chez des lecteurs de la revue Gérard et Marie-Hélène. Pour ce faire, nos voisins du week-end nous avaient prêté leur voiture.


Vous n'imaginez pas la joie de nos garçons d'être avec d'autres enfants. Nous avons passé quelques jours avec des voisins très chouettes. Voici ici une petite balade dans les vignes du Muscadet où nous sommes.



Et puis, nous avons passé deux matinées complètes au Cours Saint Jean Paul II. Merci à eux pour leur accueil et le temps qu'ils nous ont accordé !


C'est une école avec des classes à taille humaine (15 élèves max), de la maternelle au collège, avec une vraie vie de prière pour les enfants (nous avons assisté au bénédicité lancé par les jeunes d'ailleurs), un lieu où l'on accueille des enfants différents, porteur d'un handicap par exemple, et où chacun peut aller à son rythme.

Ainsi, certains passent quelques heures par semaine à faire de la menuiserie pour équilibrer avec le pur scolaire.

Ici l'atelier mécanique et le travail sur un solex trois roues. Les élèves fabriquent avec Guillaume, professeur et passionné, cette réplique d'un modèle qui n'exista que trop peu longtemps. Objectif : la commercialisation pour aider l'école financièrement.

Ci-dessous, quelques photo durant notre témoignage. Lors de celui-ci, une jeune fille de CE1 a témoigné que comme Sixte, lorsqu'elle était en colère ou de mauvaise humeur sans pouvoir sans sortir , elle priait 3 Je vous salue Marie et la paix revenait.

Cette expérience, nous ne pouvons que vous inviter à la faire et à la faire découvrir à vos enfants. Merci Vierge Marie.



178 vues
CONTACT

Pour nous aider 

1. Regardez le trajet.

2. Si vous habitez dans l'ouest, que vous pouvez nous loger ou souhaitez nous rencontrer, même loin de la route dessinée,

Contactez-nous s'il vous plaît !

Qui sommes-nous ?

Les éditions des Trois Ave ont pour vocation de faire connaitre la belle dévotion dont elles portent le nom.

Revue, tracts, images, site web, conférences, tous les moyens sont bons pour que chacun découvre cette bonne nouvelle : Réciter trois Je Vous Salue Marie par jour nous ouvre le Ciel.  

Après 70 ans de présence des capucins, nous, prêtre diocésain et  laïcs, travaillons en collaboration

parce que les Trois Ave changent notre quotidien 

Où sommes-nous ?

Selon la décision du Pape Pie XII, en 1956, l'église des Trois Ave Maria à Blois fut érigée en Basilique mineure avec pour mission de répandre dans le monde la dévotion aux Trois Ave Maria.

La basilique fut appelée Notre-Dame de la Trinité en l'honneur des trois personnes divines

qui donnent leur privilège à la Sainte Vierge. 

© 2019 par les Editions des Trois Ave